12 Novembre : Et tu tapes tapes tapes, c’est ta façon d’aimer


  • Hikone
    • Si on est pas trop un sac, le trajet prend en principe 45mn et est couvert par le pass.

Une fois sur place, trois options existent : 200¥ pour le jardin seul, 600¥ pour rajouter la visite du château (que je recommande, tout est d’époque et c’est assez amusant de crapahuter là-dedans), et 1000¥ pour faire en plus le musée intégré au château. Oui bon du coup tout n’est pas complètement d’époque, ça ça a été rajouté depuis.

KML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Hikone

chargement de la carte - veuillez patienter...

Hikone: 35.274461, 136.259623

Nouvelle journée relativement calme aujourd’hui, avec un autre match à 18h qui impose donc une ballade raisonnable en journée.

C’était évidemment sans compter sur ma relation si particulière avec les trains japonais. Truc rigolo, il y a une ligne qui part de Kyoto et qui remonte au nord vers le lac Biwa, passant soit par la gauche, soit par la droite. Sauf que les trains prenant l’un ou l’autre chemin partent d’un seul et même quai, en alternance. Et que le terminus étant atteignable aussi bien par un bord que par l’autre, si on comprend pas les indications (en japonais uniquement, c’est pas drôle sinon) on a une chance sur deux de se planter. Moi j’ai pris cette chance-là du coup, et me voilà parti pour une promenade le long du lac, certes très belle mais qui ne m’amène pas du tout où je voulais. Du coup je suis redescendu par l’autre côté en demandant bien mon chemin cette fois, ça m’a obligé à poireauter 45mn dans une gare de campagne mais je commence à être rôdé.

Pour vous éviter ces errements, voici le trajet optimal, qui est en fait une 3e option encore meilleure que les deux que j’avais en tête. Un petit coup de shinkansen (évidemment il faut le JR Pass) et vous y êtes en 30mn. Alors par contre même avec le JR Pass c’est pas gratuit, mais faut juste compter 5€ aller/retour pour la portion non couverte donc ça va.

j27_hikone

Alternativement, sans JR Pass il faut prendre le même train que moi mais dans le bon sens, à savoir que le train doit être un JR Special Rapid Service à destination de Maibara (米原駅), ou bien un train de la ligne Biwako direction Omishiotsu (近江塩津駅) ou Nagahama (長浜市駅). Si la destination est Tsuruga (敦賀駅), FUYEZ. Dans tous les cas le trajet est intégralement sur le réseau JR, donc 0€ si vous avez le pass. Mais même dans le meilleur des cas, ça prendra 50mn minimum.

Et après 3h de train dont 2 qui étaient complètement évitables, me voici à Hikone, qui héberge l’un des châteaux les plus prisés de la région car celui-ci a la chance d’être d’origine, ils sont peu nombreux dans ce cas. On peut d’ailleurs en visiter certaines parties, qui ont été conservées dans leur état initial et non converties en musée comme ça peut être le cas parfois.

Flag of Hikone

Préfecture : Shiga

shiga

hikone

hikone

 

Installée tranquillement sur les rives du lac Biwa, Hikone est essentiellement connue pour son château. De construction récente par rapport aux autres châteaux majeurs du Japon, celui-ci fut entamé au début des années 1600 et terminé au bout de 20 ans, un délai non pas dû à la feignantise des maçons payés au black mais plutôt à quelques impondérables genre le shogun Tokugawa qui lui fait le coup du « ton château, bah il est à moi maintenant », ce qui eut pour effet de ralentir considérablement la construction de l’édifice.

Lorsque début l’ère Meiji en 1868, les châteaux, qui étaient vus comme un symbole féodal évoquant la domination militaire des shogun et des daimyo, furent en majorité démantelés. Mais l’empereur Meiji en personne, qui aimait bien aller se promener à Hikone, demanda à ce que château en particulier soit préservé. Également épargné par les bombardements américains, Hikone-jo fait aujourd’hui partie de ce groupe très select des châteaux conservés dans leur état d’origine.

En sortant, traversée des jardins privés, décidément le seigneur se mettait bien.

La visite terminée, direction Osaka de nouveau et je paie mes errements du matin: j’avais prévu de faire un musée dédié au baseball avant le match, je n’aurai finalement pas le temps. C’est je crois la première et unique fois du voyage que je renonce à une visite, ça porte pas trop à conséquence car c’était un truc pas prévu au départ mais ça fait quand même un peu chier. Du coup je file directement à mon étape de la soirée : le Kyocera Dome pour voir un nouveau match de baseball, de l’équipe nationale du Japon cette fois (et toujours contre une sélection de la MLB). Si jamais ça vous intéresse de vous rendre un jour dans ce stade voilà le trajet, je le mets depuis Kyoto vu qu’il faut de toutes façons y repasser quand on vient d’Hikone.

j27_osaka

Ca a beau être un match de l’équipe nationale, le public est bien plus discret que lors du match à Koshien. A l’exception notable de mon voisin de devant, visiblement un peu contrarié sur le plan intellectuel et qui applaudit très TRES fort (je sais même pas comment on peut faire autant de bruit avec ses mains) chaque joueur américain. Chaque évocation d’un joueur américain par le commentateur. Chaque strike d’un lanceur américain, chaque balle hors zone des lanceurs japonais. Et il applaudit pendant genre 30 secondes à chaque fois, autant dire que globalement le mec a applaudi non stop pendant 3 heures, sans jamais se lasser. Ses voisins avaient l’air un peu lassés eux.

Comme hier, chaque joueur a droit à sa petite musique quand il passe à la batte. On échappe pas aux clichés: rap pour quasiment tous les américains, Jpop niaise pour une majorité de japonais.

Le match fut globalement l’opposé de la veille: très fermé, peu de points, aucun homerun, mais des défenses solides avec quelques gestes de classe, des double jeux, des retraits spectaculaires. Victoire finale 2-0 des japonais au terme d’une rencontre agréable à suivre, plus que celle d’hier.

Est-ce que je suis passé à la boutique ensuite ? Bien sûr que non. J’y suis allé pendant le match pour éviter la foule, pas bête !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *