28 Octobre : Pour l’heure, chacun s’occupe comme il peut


RPE1p7a.png

Après le dramatique changement de plan d’hier, celui d’aujourd’hui s’en trouve aussi affecté. Exit le musée de la magie d’Holmavik et ses runes, exit Olafsvik, ainsi nommé en l’honneur de qui vous devinez, et place à une journée au calme à Borgarnes. On se lève à 9h passées, on sort de l’appart à midi, bref on se repose et y en avait besoin. Programme du début d’aprem, une petite promenade tranquille dans cette charmante bourgade elle aussi terrée au milieu d’un fjord.

5wVGzrH.png

On retrouve pour la première fois une mention de Borgarnes dans la saga d’Egil, fils de Grímr le Chauve, une histoire populaire islandaise. A cette époque la ville était toutefois connue sous le nom de Digranes.
Un colon nommé Grani aurait également vécu là, mais n’a apparemment pas foutu grand chose de son temps vu qu’on ne trouve aucune preuve de colonisation du lieu à cette époque, les premières traces remontant seulement au 19e siècle.

Comme beaucoup de villes à l’époque Borgarnes fut nommée carrefour commercial par le roi du Danemark, qui aimait décidément bien nommer des trucs.
Aujourd’hui encore la ville demeure une importante place commerciale de l’ouest islandais, avec beaucoup de magasins et d’entreprises ce qui en fait une des rares villes côtières d’Islande à ne pas être dépendante de la pêche.

20151028_124920.jpg

20151028_125318.jpg

20151028_125321.jpg

20151028_125912.jpg

20151028_130246.jpg

20151028_130651.jpg

20151028_131413.jpg

20151028_140558.jpg

20151028_140604.jpg

IMG_20151028_130701.jpg

IMG_20151028_131910.jpg
Face à un adversaire peu motivé, victoire de Sylvain chevauchant fièrement Rondin de Saint-Loup, son fidèle destrier.

IMG_20151028_161007.jpg

Et puis ensuite le groupe s’est un peu disloqué car j’avais envie de voir des musées, et c’est pas forcément la came de tout le monde. En appliquant la fameuse méthode des deux groupes de 2, on en a donc envoyé la moitié à l’appart et l’autre à un musée qui raconte l’évolution de l’Islande à travers les conditions de vie des enfants. En gros on va de 1901 avec les gamins qui bossaient à la ferme dès l’âge de 5 ans, et 2000 où ça chiale et ça tape du pied pour obtenir le dernier iPhone (qui n’était pas sorti certes, mais l’idée reste la même).

20151028_145447.jpg

20151028_151049.jpg
Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette porte ?

20151028_151055.jpg
https://www.youtube.com/watch?v=5CfNarCjSHM

20151028_151433.jpg
[i]Un élément controversé s’est glissé dans cette photo, la gentille dame du musée nous a dit que certains visiteurs le remarquaient.

20151028_151454.jpg
Le saviez-vous ? Avant d’être président de la LFP, Frédéric Thiriez faisait découvrir la radio aux enfants

20151028_151530.jpg
Viens jouer avec moi…

20151028_151530.jpg
POUR L’ÉTERNITÉ

20151028_151838.jpg
Gisèle choisit d’ouvrir la porte 3 et remporte…

20151028_151857.jpg
Un magnifique polaroid vintage !

20151028_152131.jpg
Cristiano Ronaldsson, idole d’un pays

20151028_152457.jpg
Allez les enfants, on a fini d’enterrer papy, à table maintenant !

IMG_20151028_145426.jpg
You’ve come to the wrong neighbourhood, MOTHERFUCKER

20151028_152647.jpg
Luminosité de merde, confort médiocre, 3.2 sur booking.com

20151028_153017.jpg

20151028_153236.jpg
Je collectionne des canards ((pas tout à fait) vivants)

20151028_153317.jpg
Non, j’ai pas vu ton LSD. Par contre t’as vu le dragon dans la cuisine ?

20151028_153405.jpg
Quoth the raven: NEVERMORE

20151028_153441.jpg
Jacques Dessange, automne-hiver 2015

20151028_152249.jpg
Une popularité que n’aura pas manqué de remarquer le roi Joffrey

IMG_20151028_152418.jpg
Les croisières Costa, déjà à l’époque c’était pas ça.

IMG_20151028_155500.jpg

Arrêtons-nous un instant sur cette photo. Qui ? Pourquoi ? Comment ? Avec notre envoyé spécial Dominique Rizet nous avons mené l’enquête, car ces mystérieux enfants apparaissent sur nombre de documents déclassifiés par la CIA.

01.jpg

02.jpg

03.jpg

04.jpg

05.jpg

07.jpg

06.jpg

20151028_154615.jpg
Et je me balance, et tu te balances, et nous nous balançons

20151028_155646.jpg
Lisez, c’est écrit de façon remarquablement drôle.

20151028_155205.jpg
T’AS QU’A NOUS CHANTER NOTRE DAME DE PARIS

20151028_160155.jpg
Voiture qui appartenait à une sage-femme de la ville, qui se rendait dans les fermes avoisinantes quel que soit le temps. Donc par exemple, le temps de merde qu’on a eu hier, bah elle y allait quand même, respect.

20151028_161037.jpg

Ensuite re-musée, et cette fois j’étais seul. Au programme, histoire de la colonisation de l’Islande puis saga d’Egil, une des légendes les plus connues.

20151028_162311.jpg
Par les corbeaux d’Odin! Tu transporteras ton or sur mes drakkars avant la fin du soleil couchant, Arthur.

20151028_164521.jpg
Je voudrais pas accuser le musée de mal faire son boulot, mais il manque quelqu’un.

Concernant la saga d’Egil, dont une présentation est trouvable ici, le moins qu’on puisse dire c’est que les nordiques ont une version assez spéciale des héros.

20151028_165801.jpg
Ca c’est son père, Grimr le chauve. Décrit comme un homme laid et ne pouvant pas blairer son fils parce qu’il lui ressemblait.

20151028_170002.jpg
Là par exemple ça a l’air d’une image toute gentille, bah en fait on apprend qu’Egil, après une défaite dans ce qui était l’ancêtre du hockey sur glace, punit un adversaire un peu trop versé dans l’humiliation en le tuant, tout simplement. A l’âge de 6 ans.

20151028_170032.jpg
Et sa mère était fière de lui.

20151028_170231.jpg
Là on apprend que, toujours au hockey, le père qui était une sorte de Cyril Rool local pète une durite et tue un de ses enfants en le jetant sur la glace. Au moins le sport moderne a su garder ce noble héritage de déficience mentale.

20151028_170658.jpg
U FUCKIN WOT M8

20151028_170830.jpg
Parle à ma main

Comblons à présent le dramatique manque d’anecdotes pour la journée à l’aide de notre leçon d’islandais. Profitez car c’est déjà l’avant-dernière.

C0fbQGT.png

Alors qu’il rendait en 2003 visite à son homologue islandais, l’illustre Olaf Olafsson, Jacques Chirac s’écria, en des termes restés célèbres:

« Það er fallegt en það er langt » -> C’est beau mais c’est loin

A notre niveau inutile de jouer les faux modestes, n’importe quelle phrase islandaise est devenue facile. On se méfiera tout de même de:

– « fallegt » et son double l qui, rappelons-le, se prononce tl. Le g, quand il est ainsi précédé d’un t, se prononce comme un r très raclé, ne l’oublions pas. « fatlèrrht »
– attention au « an » de « langt », qui se prononce « anne » et produit donc un enchaînement « annrrrht » du plus bel effet.

-> « Thath èr fatlèrrht, èn thath èn lannrrht ».

Cette phrase a l’avantage d’être passe partout, vous pouvez la sortir un peu quand vous voulez mais si vous avez commis un impair au préalable (voir leçons précédentes) il y a en revanche peu de chances qu’elle vous tire d’affaire. A noter qu’elle peut également vous faire passer pour un sale con de français jamais satisfait, à utiliser avec précaution donc.

QWH0KdE.png

Le second musée où je suis allé proposait un bon restaurant, donc on est allés là.

IMG_20151028_201659.jpg
ENFIN une soupe de poisson ! 8 jours que je courais après.

IMG_20151028_204057.jpg
Le burger du patron.

IMG_20151028_204117.jpg
La lasagne du patron.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *