22 Octobre : Jökulsárlón ne craint personne


c4zTioz.jpg

Une nouvelle journée avec peu de route et peu d’étapes, mais des paysages qui ont carrément plus de gueule par contre. Pour des raisons étranges la carte n’a pas voulu afficher d’autre itinéraire que la ligne droite, il faudra s’en contenter.

Ce matin c’était encore petit dej inclus, et on s’en est foutu plein la panse évidemment. Charcuterie, gaufres, pains divers, porridge, tout y est passé. Une tradition islandaise veut également que boire une cuillère d’une huile locale chaque matin rende fort. Alors évidemment en aventurier culinaire de l’extrême j’ai foncé, et 5mn après je sentais déjà la puissance monter en moi, à moins que ce ne fût un reflux gastrique.

DSCN8022.JPG

DSCN8023.JPG

DSCN8025.JPG

On quitte à regret le magnifique hôtel où on se trouvait pour découvrir Vik, la petite ville brièvement traversée hier (et qui illustrait l’article d’hier, à tort du coup. Je la changerais bien mais j’ai matériellement pas le temps). Vu qu’on a été accueillis par la pluie la vue n’était pas exactement celle qu’on espérait, en même temps ça permet de voir l’Islande vraie. Plutôt que cette vue fantasmée entretenue par l’industrie du guide touristique, ici vous avez de l’authentique, de la vraie photo où tu galères parce que la putain de pluie se met sur l’objectif de ton appareil sans arrêt.

DSCN8027.JPG

DSCN8028.JPG
Les fameux trois rochers des trolls évoqués hier. On va pas se mentir la déception prédominait.

On descend ensuite vers la plage, pour mieux voir les rochers.

DSCN8034.JPG
Finalement non.

Heureusement la pluie n’a pas que des inconvénients et elle arrivait à sublimer le paysage de la plage, déjà très monochrome à la base.

DSCN8031.JPG

DSCN8038.JPG

DSCN8043.JPG
A un moment j’ai craqué psychologiquement j’ai tenté des trucs qui n’avaient aucun sens.

C’est à ce moment que l’averse s’est dit « this isn’t even my final form » et a attendu le moment où on était le plus loin de la voiture pour redoubler d’intensité, c’était rigolo. Mais ça a eu le mérite d’éclaircir le temps et de fournir une série de photos un peu plus propre. J’en ai foutu plein vous choisirez vos préférées. Moi je les aime toutes, même les moches, elles sont un peu comme une partie de moi.

DSCN8044.JPG

DSCN8054.JPG

DSCN8058.JPG

DSCN8059.JPG

DSCN8061.JPG

DSCN8065.JPG

DSCN8066.JPG

DSCN8067.JPG

Qu’ont pensé les experts de cette première excursion ?

Soyons clairs, c’est de la merde. Par contre, sa plage, ses belles vagues et les rochers des trolls sont top (2.5 rien que pour ça).
– Romain

Vik a encore moins de charme que le paysage d’un trajet CdG-Paris en RER B. En revanche la plage était très belle et on a fait des photos noir et blanc en couleur.
– Sylvain

La team Vik victime de la surestimation du guide touristique. Si la plage était vraiment hypnotisante, le reste de la ville n’était pas à la hauteur de nos espérances. Pour faire court, c’est du vol, Vik.
– Jérem

C’est un indispensable Gameblog.
– Gameblog

VERDICT FINAL: 3 saumons sur 5

96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png0_saumon.png0_saumon.png

Le score est sévère mais à hauteur de la déception. Contrairement aux allégations du Lonely Planet (dont on rappelle que c’est de la merde, pour l’Islande), la ville n’a pas vraiment de charme et en plus c’est une des pires d’Islande niveau précipitations, on a pu le constater en personne.

Après cette dernière brève promenade dans Vik, on reprend la route en direction de Skaftafell. Vu que le trajet durait un peu (environ 2h) j’en ai profité pour mitrailler un peu au pif depuis la fenêtre. On a notamment traversé le Myrdalssandur, immense champ de sables volcaniques qui offrait quelques beaux panoramas. Enfin aussi beaux que peuvent être des panoramas pris depuis la fenêtre d’une bagnole lancée à 110.

DSCN8072.JPG

DSCN8081.JPG

DSCN8096.JPG

DSCN8099.JPG

DSCN8100.JPG

DSCN8101.JPG

DSCN8102.JPG

DSCN8105.JPG

DSCN8106.JPG

DSCN8108.JPG

DSCN8114.JPG

DSCN8120.JPG

DSCN8136.JPG

Et enfin, Skaftafell. Et là y a des anecdotes ! Faites pas genre je sais très bien que vous n’attendiez que ça.

5wVGzrH.png

Jusqu’à tout récemment (2008), Skaftafell était considéré comme un parc national à part entière. Et puis, tel le joueur d’itch.io négligent, il s’est fait absorber par le parc Vatnajökull, encore plus gros. Ensoleillé en été, ce qui n’est pas forcément fréquent dans la région, le Skaftafell est l’une des destinations les plus prisées par les islandais eux-mêmes.

A l’origine, le Skaftafell était une ferme, qui fut contrainte de bouger quand les sables glaciaires mouvants commencèrent à envahir la zone, ce qui fit dire à l’illustre Olaf Olafsson cette phrase restée célèbre: « Winter is coming ». Histoire de marquer le coup, la nature infligea aussi quelques éruptions volcaniques sur l’ensemble, pour bien montrer c’est qui le patron. Quand enfin l’herbe commença à repousser sur ce no man’s land, la ferme fut reconstruite à son emplacement initial mais le climat devenu difficile et les éruptions assez fréquentes leur firent lâcher l’affaire.

THE END ¯\_(ツ)_/¯

C’est aussi l’heure de la seconde grande déception: les caves de glace, l’un des endroits que j’attendais avec le plus impatience… bah dans le cul les caves de glace. Fermées au public jusqu’à mi Novembre minimum, sous le foireux prétexte d’un risque d’effondrement à cause de la température qui est pas assez basse. Heureusement le glacier a d’autres choses à offrir mais quand même, le venin était intense.

DSCN8140.JPG

DSCN8146.JPG
HAHA ! J’aime bien ça.

DSCN8150.JPG

DSCN8151.JPG

DSCN8155.JPG

DSCN8157.JPG

DSCN8162.JPG
Des jolis petits icebergs, mais le meilleur est à venir.

DSCN8164.JPG

Une bien riche ballade que nos experts n’ont évidemment pas manqué d’évaluer.

Encore un paysage majestueux !!! Seul bémol: ils auraient pu penser à mettre des cailloux plats pour les ricochets.
– Romain

La glace, c’est froid.
– Sylvain

Majestueux. Quand on se rend compte que les gros blocs de glaces qui se baladent ne sont que des minuscules miettes d’une entité immense, on se sent tout fragile. Un peu comme le titanic finalement. Dommage pour la grotte de glace, pour me consoler je mettrais la tete dans le congélo avec une frontale en rentrant, il n’a pas été dégivré depuis un bon moment, ca fera le job.
– Jérem

C’est un indispensable Gameblog.
– Gameblog

VERDICT FINAL: 4.4 saumons sur 5

96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png0_4_saumon.png

Il était à présent temps de nous diriger vers la seconde destination du jour, et l’une de celles qu’à titre perso j’attendais le plus impatiemment: la lagune glacée de Jökulsárlón.

5wVGzrH.png

Cette lagune, vieille de seulement 80 ans, grandit peu à peu car elle se nourrit des icebergs qui se détachent progressivement du glacier Breiðamerkurjökull, qui lui est en pleine dégringolade tel l’OM en ce début de saison.

Ses couleurs bleutées, ses icebergs susceptibles de se disloquer « en direct », en ont fait un endroit prisé pour son côté spectaculaire, aussi bien par les touristes que par les salauds d’Hollywood qui salissent tout. On dénombre notamment 4 films y ayant été tournés: deux James Bond (Dangereusement vôtre, Meurs un autre jour), ainsi que Tomb Raider et Batman:Begins. Ouais ça fait quand même 3 chiures sur 4, si on rajoute le film avec Danyboon sur Eyjafjallajökull on peut pas dire que le pays bénéficie de films à la hauteur de ses paysages. SPOILER: c’est mieux pour les séries par contre.

Et autant dire que ça a tenu ses promesses, les mots ne suffisent pas à décrire la beauté du truc donc en fait je vais juste rien dire et balancer toutes les photos.

DSCN8165.JPG

DSCN8168.JPG

DSCN8173.JPG

De l’autre côté de la route on trouve une plage où sont échoués des blocs de glace parfois bien costauds. Blocs d’une pureté assez incroyable pour certains, et ça c’est étonnant c’est vraiment étonnant comme ce genre de truc est capable de réveiller notre âme d’enfant.

DSCN8180.JPG
Tellement de glaçons, si peu de ricard :(

DSCN8201.JPG

20151022_132650.jpg

IMG_20151022_154954.jpg

IMG_20151022_160521.jpg
ALLO ?

DSCN8203.JPG

DSCN8204.JPG

DSCN8202.JPG

DSCN8188.JPG

DSCN8192.JPG
Où est Charlie ?

DSCN8193.JPG

DSCN8196.JPG

DSCN8198.JPG

DSCN8206.JPG

DSCN8208.JPG
Bleu bleu comme l’Enfer, tu es belle comme le jour

DSCN8213.JPG

DSCN8214.JPG

DSCN8216.JPG

IMG_0491.JPG
L’iceberg à facettes, une rareté

IMG_0493.JPG

IMG_0501.JPG

IMG_0502.JPG

IMG_0503.JPG

IMG_0512.JPG
The Night King: Origins

IMG_0513.JPG

Voilà, ça faisait beaucoup de photos et encore je me suis retenu. Meilleur endroit de l’univers, même au Japon j’ai jamais été en extase, et vu mon amour pour ce pays c’est dire à quel point Jökulsárlón est un endroit incroyable.

Que dire… grandiose. A voir au moins une fois dans sa vie.
– Romain

La glace, c’est très froid.
– Sylvain

Ls vagues qui viennent fouetter le rivage encore et encore, le froid qui nous fait frissonner, l’adrénaline à l’idée de finir mouillé, bref 50 nuances de bleu.
– Jérem

C’est un indispensable Gameblog.
– Gameblog

VERDICT FINAL: 6.5 saumons sur 5

96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png96CC5F88971E7B4F89F97224C947A668.png0_5_saumon.png

Triomphe absolu et tellement mérité. Le seul truc triste dans l’histoire, c’est de se dire que même si la suite du voyage sera grandiose, elle sera aussi sûrement moins bien que ça.

Puis c’est l’hotel, et la déception.

20151022_185623.jpg

On nous prive direct de notre principale activité sociale pendant les trajets. Enculés !

QWH0KdE.png

Le soir à l’hôtel, on a décrété que ça suffisait les conneries et qu’il était temps de manger du local. Vu que les tarifs étaient « raisonnables » (pour les standards islandais, on s’est lancés.

20151022_200022.jpg
Soupe de légumes du patron

20151022_200005.jpg
Soupe de homard du patron

20151022_201356.jpg
Hamburger à l’agneau du patron

20151022_195609.jpg
La même ?

Et le petit dej à volonté du lendemain matin bien sûr (c’est l’avantage de finir la note de blog le matin), on a mangé léger.

20151023_092656.jpg

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *